Affiche Exposition Kristine Tissier - Katy Barrault

Kristine TISSIER, rétrospective de l'œuvre peint (1954-2009) / Katy BARRAULT, sculptures récentes

Exposition, Exposition, Beaux-Arts à Juigné-sur-Sarthe
  • Kristine TISSIER, rétrospective de l'œuvre peint

  • Kristine TISSIER est née en 1928 a` Segré dans le
    Maine-Loire. Diplômée des Beaux-Arts de Paris.
    Admiratrice de Jean Fautrier et de Zao Wou-Ki, elle
    s’oriente vers les effets de matière brute, ou` la
    sculpture n’est pas très loin. Un mélange d’enduits
    et de sables, dont la composition exacte demeure
    secrète, lui permet de texturer et structurer sa
    peinture. Force et délicatesse se rejoignent dans
    une poétique ou` se devinent des allusions pariétales, rocheuses mais aussi océaniques Kristine...
    Kristine TISSIER est née en 1928 a` Segré dans le
    Maine-Loire. Diplômée des Beaux-Arts de Paris.
    Admiratrice de Jean Fautrier et de Zao Wou-Ki, elle
    s’oriente vers les effets de matière brute, ou` la
    sculpture n’est pas très loin. Un mélange d’enduits
    et de sables, dont la composition exacte demeure
    secrète, lui permet de texturer et structurer sa
    peinture. Force et délicatesse se rejoignent dans
    une poétique ou` se devinent des allusions pariétales, rocheuses mais aussi océaniques Kristine Tissier appose, gratte, sculpte des contrées vierges, vallonne ainsi d’immenses espaces baignées d’ombre et de lumière.
    De nombreuses expositions jalonnent sa carrière artistique : des galeries parisiennes comme la galerie Hoche ou celles de Suzanne de Conynck et d’Iris Clert dans les années 1970, en passant par les galeries Fontaine, Bénézit, Castel ou Larock- Granoff, jusqu'à celle de Mireille Batut d’Haussy en 2001, ainsi qu’en Espagne (galerie Séquier, Madrid) ou` elle a vécu quelque temps ; elle est aussi une habituée des Salons parisiens.
    Dans les années 1970, Kristine Tissier fait partie du groupe des « 12 de la rue de la Procession » dans une exposition de la Ville de Paris ou` elle figure aux côtés de Peter Klasen ; plus tard, elle est invitée a` exposer a` l’UNESCO (« Entre murs et ciels », 1989).
    A partir du milieu des années 1990, Kristine Tissier reçoit une consécration des institutions culturelles françaises et étrangères : les Musées de Chaumont (1995) et de l’Ardenne a` Charleville (1996), la Tour de liberté´ a` Saint-Die´-des-Vosges (2000) et le Musée de Niort (2001), ainsi que des Centres culturels internationaux (Corée, Egypte) voient leur cimaises recouvertes de ses toiles. Elle décède à Paris en 2010.
  • Tarifs
  • Tarif gratuit
Horaires
  • Du 25 mai 2024
    au 28 juillet 2024
  • Lundi
    14:30 - 19:00
  • Mardi
    14:30 - 19:00
  • Mercredi
    14:30 - 19:00
  • Jeudi
    14:30 - 19:00
  • Vendredi
    14:30 - 19:00
  • Samedi
    14:30 - 19:00
  • Dimanche
    14:30 - 19:00
  • Ouvert samedi et dimanche, aussi sur rdv
Réserver Je réserve maintenant
Rechercher
Fermer